Sélectionner une page

Aujourd’hui, les remparts de Fort Comstock sont connus pour offrir l’un des points de vue les plus saisissants sur Frontierland. Mais saviez-vous qu’ils ne furent pas toujours accessibles au public ? Début 1993, devant le succès d’Euro Disneyland, le parc lance un vaste programme d’expansion, et c’est à ce moment que l’équipe de Frontierland envisage d’ouvrir les niveaux supérieurs du fort en créant tout un parcours de type « visite-exposition » (walk-through).

Une série de concepts est alors réalisée par l’illustrateur Fernando Tenedora, dont on connaît les superbes dessins pour Phantom Manor, sous la direction de l’Imagineer Jeff Burke. Chacun d’entre eux représente des figures légendaires de l’Ouest dans leur environnement quotidien : le prospecteur, le hors-la-loi, le représentant de la loi, l’homme de scène (Buffalo Bill), ainsi que l’homme des frontières (Davy Crockett).

Dans un souci d’authenticité, les Imagineers effectuent également des recherches au Buffalo Bill Historical Center, à la Denver Public Library, au Circus World Museum, à la United States Military Academy ou encore à Culver Pictures Inc. afin que chaque scène soit parfaitement documentée sur le plan historique, comme en témoignent les nombreux accessoires et éléments de décors de l’attraction.

À travers ces tableaux minutieusement reconstitués, Legends of the Wild West est une manière idéale de découvrir le mode de vie des pionniers américains et de se plonger dans l’histoire et l’esprit de Thunder Mesa.